Derrière la clôture...

08:19


Je m'étais levée pour aller chercher, dans la voiture garée à l'avant de la maison, une autre paire de chaussures. Mes talons étaient peut-être un petit peu hauts pour courir après les enfants de la fête... Je me faufilai donc entre les deux maisons, petit passage étroit fermé par une clôture de bois, lorsque j'entendis des pas derrière moi. C'est lui... Il faut que ce soit lui...

J'ai attendu une seconde pour que mon poursuivant me rattrappe et ai refermé la barrière derrière nous. Souffle chaud sur mon épaule... Une main sur ma taille... T'es toujours aussi belle... J'ai relevé la tête pour ne voir que ses yeux. Instant d'éternité. Nous nous sommes regardés quelques secondes. Tous ces gens autour... Entendait-il cette voix, à l'intérieur de moi, qui hurlait son nom? Savait-il que chaque parcelle de mon épiderme souhaitait ses caresses? Et toi, tu sens toujours aussi bon... Tu m'as manqué... Je l'ai vu qui fermait doucement les yeux et ses lèvres ont touché les miennes... Un baiser volé...

J'allais être déraisonnable...

You Might Also Like

6 commentaire(s)

  1. C'est si bon de l'être parfois ...

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme > Oh oui, tellement bon... Mais je n'ai pas besoin de vous convaincre, vous savez déjà... Non?

    RépondreSupprimer
  3. Ange > Ce sont ces instants volés, secrets qui nous font exister, vraiment. Et vos mots les traduisent si parfaitement que j'ai l'impression de les revivre une deuxième fois.

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme > C'était donc vous, derrière la clôture? (sourire)

    RépondreSupprimer
  5. il faut savoir l'etre de temps en temps ..il est si bon de se laisser aller à etre deraisonnable

    RépondreSupprimer
  6. L'Insoumise > Il y a longtemps que j'ai oublié comment être raisonnable, vous savez... :)

    RépondreSupprimer

Subscribe