Instantané

00:35

Il pose sa tête sur mon sein alors que mon corps est encore secoué des tremblements de mon orgasme récent. Il me regarde, tout sourire, l'air fier, presque insolent, et me dit: " Mes doigts un; toi, zéro..."

J'essaie de cacher mon sourire derrière un air faussement dépité pour lui répondre qu'il a livré une belle performance et qu'il mérite sa victoire.

Je n'allais tout de même pas lui dire qu'à ce jeu, je désirais ardemment perdre et que j'ai tout fait pour qu'il gagne? Il faut être noble, même dans la défaite...

You Might Also Like

26 commentaire(s)

  1. Sourire,
    "Sublimement" Femme en cet instant ! (Que je vous comprends !;p)

    RépondreSupprimer
  2. Mais quelle défaite... sourire
    Bien à vous très chère...
    Je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  3. L'Effrontée > Je n'en doute pas un seul instant...

    beaverstef > Je crois qu'il n'y a eu que des gagnants dans cette histoire! Sourire... Merci de votre passage ici, c'est très apprécié. Je vous embrasse aussi.

    RépondreSupprimer
  4. Tu as une certaine grandeur d'âme :)

    RépondreSupprimer
  5. SC > Il n'y a que des avantages à ce que l'homme se sente homme, habile, puissant... (Penses-tu toujours que j'ai agi par grandeur d'âme? Sourire...)

    RépondreSupprimer
  6. En tant qu'homme, je ne sais pas ! Est-ce un combat qu'on voudrait gagner ou perdre ? J'ai personnellement l'illusion que c'est plutôt une rencontre. Un "win-win" comme on dit ! Mais vous avez raison, il faut être noble dans ces moments ! La vie l'est si peu, la plupart du temps !

    RépondreSupprimer
  7. Il a peut-être gagné une bataille mais toi aussi : celle mené contre l'orgasme, et tu as réussi à le capturer, et lui de te le donner...

    C'est de bonne guerre :)

    RépondreSupprimer
  8. Lampe de chevet > à ce moment précis, il ne souhaitait (et moi aussi, pour être bien franche) que mon plaisir... Alors oui, un win-win, puisque tous les deux avons joui de ce plaisir...

    Angelsouris > La bataille a été de courte durée, je n'étais pas de taille à vaincre l'armée de ses doigts affamés de ma peau... Et si mon corps est le champ de bataille, je me ferai soldat...

    RépondreSupprimer
  9. Il est des défaites qui ont un goût de victoire ! On ne peut que frémir à leur évocation :)

    RépondreSupprimer
  10. Anonyme > Le genre de défaite qui ferait mourir le concept de mauvaise perdante... (Merci de votre passage ici...)

    RépondreSupprimer
  11. Belle victoire... beau perdant ;-)

    Et la deuxième manche ? Je propose match nul... +1 pour votre bouche et/ou vos mains... +1 à ces doigts et sa langue. Quand dites-vous ?

    Mais bon, le score reste toujours en votre faveur... 2-1 ;-) chanceuse (sourires)

    RépondreSupprimer
  12. Plume Libertine > La deuxième manche a clairement été beaucoup plus équitable... Ma bouche, ma langue, mes doigts... Ses soupirs, son plaisir... Notre plaisir, en fait...

    (Bienvenue ici.)

    RépondreSupprimer
  13. Ce billet ôte toute honte de conter sur ses doigts (oui oui, j’ai bien dit conter et non pas compter… :-)
    Que la défaite est bonne quand elle engendre ainsi le plaisir.
    Merci de ton passage chez nous et de ta trace, qui nous aura permis de découvrir ton univers.
    Bisoo de nous deux.

    RépondreSupprimer
  14. "Et si mon corps est le champ de bataille, je me ferai soldat..."

    Comme j'aime ce genre de phrase :)
    Et j'aime aussi l'idée de la deuxième manche, l'image qu'on se fait de ta description...
    C'est bon de lire ça en fin de soirée tourmentée.

    RépondreSupprimer
  15. Un homme ravi une femme comblée ! La quiétude et l'orgueil !
    Délicieux et vous avez bien fait de vous rendre les armes a la main. ;)

    RépondreSupprimer
  16. Ben Hart > Vous avez parfaitement raison, la défaite n'en est pas réellement une quand elle conduit à un plaisir partagé... Soyez les bienvenus ici, Miss Anis et vous.

    Angelsouris > Je suis ravie d'enjoliver de mes mots vos fins de soirées... Merci.

    X-Addict > La reddition était inévitable... Merci des traces que vous laissez ici.

    RépondreSupprimer
  17. J'espère que mes partenaires, amantes, amours ne m'ont jamais considéré comme un ennemi à vaincre, comme je ne les ai jamais considéré ainsi...

    RépondreSupprimer
  18. Raphaël > Bienvenue ici. Je ne crois pas qu'il s'agissait ici d'ennemi à vaincre, malgré le vocabulaire utilisé... Peut-être plus un jeu, dans lequel il ne pouvait y avoir que des gagnants...

    RépondreSupprimer
  19. Certains jeux sont fait pour être perdus...sourires
    Et puis rares sont les "défaites" procurant de tels plaisirs...


    je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  20. Insoumuse > J'aime tant ces jeux où, il me semble, il n'y a que des gagnants...

    Je vous embrasse,

    RépondreSupprimer
  21. Une bien noble défaite, à savourer encore et encore.... ;-)

    RépondreSupprimer
  22. Patrick > Encore, oui encore... (Ce que je peux aimer ce mot!)

    RépondreSupprimer
  23. j'aimerai bien l'entendre de vive voix ce doux mot...sourires....

    RépondreSupprimer
  24. Patrick > Charmeur, va... (encore...)

    RépondreSupprimer
  25. Heureux celui auquel vous avez accordé cette grace. Vous futes belle dans la défaite!

    RépondreSupprimer
  26. psganarel > Heureux homme oui... Et heureuse femme qui a joui au bout de ses doigts... :)

    RépondreSupprimer

Subscribe