La punition

14:14

Elle méritait une punition.
C'est ce qu'il lui avait dit...

Et l'idée lui avait plu...

"Enlève ton pantalon.
Garde ta culotte.
Mets-toi à genoux.
Et relève les fesses."

Elle s'était exécutée, à la fois craintive et excitée...
Et elle avait eu peine à contenir ce petit sourire qui étirait ses lèvres... Elle avait eu tout autant de difficulté à ne pas sentir cette chaleur l'envahir lorsqu'elle ferma les yeux...

Peut-être avait-il su lire sur son visage d'ange le désir qui l'animait...
Elle attendait, derrière ses paupières closes, un son, un mouvement de l'air qui trahirait un geste...
Rien...

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, il n'était plus là...

Mais ce désir inassouvi, lui, était encore là... Cruellement là, bien au chaud...
Elle était punie...

You Might Also Like

6 commentaire(s)

  1. Maître Décadent > À quoi bon lui donner la fessée si elle la souhaite tant? Ce ne serait pas une réelle punition... (Cela dit, vous avez parfaitement raison... Sourire...)

    RépondreSupprimer
  2. Une punition diablement cruelle que de ne pas donner ce que l'on désir... ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Tantale !Tentant !
    joli !
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Patrick > C'était cruel... Mais c'est dans l'attente que naissent les plus puissants désirs... :)

    Domi > La suppliciée se porte bien, et l'attente en valait largement la peine...

    duboutdupouce > Effectivement...

    RépondreSupprimer

Subscribe