Éclats

09:17

Il était beau.
Quand le soleil le frappait, il dessinait des arcs-en-ciel, sur le mur.
Délicat bibelot auquel j'étais vraiment attachée.
Je sais, je sais... Je n'aurais pas dû le prendre...
Un tel objet est si fragile...
Mais il était si beau. Je voulais le toucher...
Il m'a glissé des doigts...
Et comme dans un film, la scène se déroule au ralenti...
Il tombe lentement, et je sais que tôt ou tard, il touchera le sol et se fracassera en mille morceaux...

Et je regarde mes mains...
Vides.

You Might Also Like

2 commentaire(s)

  1. Aie !!!
    Ne pleurez pas... même si les larmes aussi attirent les arcs-en-ciel...

    RépondreSupprimer
  2. Lyzis > J'ai bien peur que les arcs-en-ciel ne se soient enfuis avec les derniers rayons de soleil de l'été... Il ne reste que les larmes...

    RépondreSupprimer

Subscribe