Renaître

12:34


Il a posé sa main sur mon épaule nue. À ce moment-là, j'ai oublié d'avoir mal... J'ai compris, par le frôlement de ses doigts sur mon épiderme, que ma place était ici, lovée au creux de lui, et qu'aucun rêve que je ferais ne pourrait jamais remplacer cette tendresse, cet amour qui nous relie...

Avec lui, je suis moi... Pas de jeu, pas de masque, moi... Entière, avec mes peurs, mes défauts, mes complexes... Et ce qu'il y a de plus merveilleux, dans tout cela, c'est qu'il m'aime, exactement comme je suis...

Sa main a glissé sur mon bras, puis sur ma hanche... L'autre est remontée sur ma nuque, dans mes cheveux bruns. Son souffle dans mon cou... Son odeur...

Et il m'a aimée, lavant de ses mains sur ma peau tout le gris des dernières semaines, des derniers mois. Il a séché mes larmes de son sourire, de cet amour inconditionnel que j'ai lu dans ses yeux... Il m'a fait renaître...


You Might Also Like

7 commentaire(s)

  1. Comme c'est beau de lire ça !
    Merci de le partager... On a l'impression d'entrer dans un secret si beau, que je repars sur la pointe des pieds...

    RépondreSupprimer
  2. L'amour est le meilleur des remèdes à tous les mots. Voici un petit monde de tendresse et de douces promesses que jamais rien ni personne n'effacera. Il vous aime. Vous l'aimez. Et demain votre amour vous offrira le plus beau des cadeaux.
    Je t'embrasse, je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  3. Ambre > Je vous remercie... C'était beau à vivre, aussi... Comme la douce sensation de rentrer à la maison après une absence trop longue...

    Maître Décadent > Il est mon phare, toujours brillant dans la tempête... J'avais perdu sa lumière, mais je l'ai retrouvée... Et le plus beau des cadeaux, il me l'a déjà offert... Il est là, avec moi, et je ne peux rien demander de plus... Merci d'être là...

    RépondreSupprimer
  4. La douceur des mots encercle l'esprit dans un tourbillon d'amour...
    Beaucoup de sensualité et de passion, qui sensibilise le lecteur...

    RépondreSupprimer
  5. Patrick > Merci de ce si joli compliment...

    RépondreSupprimer
  6. Déjà en juillet j'aimais votre douceur et votre sensualité...j'aime beaucoup le regard du photographe porté sur le modèle...une belle photo noir et blanc comme j'aime !

    RépondreSupprimer
  7. patrick.125 > J'aime moi aussi le regard du photographe... (Pas seulement son regard, d'ailleurs...) J'apprécie la douceur de ce cliché, l'harmonie des formes...

    RépondreSupprimer

Subscribe