Noeud

14:44



Un fil. Un bout de ficelle ou de ruban que tu entortilles autour de mon annulaire gauche. Oui, le gauche. Le gauche, lourd de sens. La chaleur de tes doigts.

Ce fil, ce même fil, que tu enroules à ton doigt. Tu m'attaches à toi. Tu m'enrubannes à ta vie. Et moi qui me noies dans ton regard si clair. Tes yeux. Tes doigts. Tes yeux. Qui croisent les miens. Et mon coeur qui semble vouloir arrêter de battre tellement mon bonheur est intense. Mon coeur qui se met à cogner fort dans ma poitrine. Le bonheur m'étourdit. Mes larmes qui coulent parce que je suis si heureuse.

Et le réveil... 

You Might Also Like

11 commentaire(s)

  1. Comment faire rejoindre la réalité à ce joli rêve ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas que cela soit possible, malheureusement.

      Semble-t-il que je ne devrai qu'y rêver...

      Supprimer
  2. Elle se réveilla ce matin un ruban rouge sur le drap blanc ... ce n'était donc pas un rêve ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est étrange que vous parliez de ruban rouge... J'en ai déjà eu un, autour de la cheville, en signe d'appartenance à un homme...

      Supprimer
    2. un moment délicieux à garder au fond de soi, quand les réveils sont difficiles ...

      Supprimer
  3. Hmmm, je m'ennuie beaucoup de toi, de nous, de nos discussions et de nos fous rires.

    Grosses bises :)

    RépondreSupprimer
  4. Pensée tendre, nostalgique et enjouée pour toi en cette veille du jour du numéro de M. Lafleur. Je te souhaite les sensations les plus folles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense encore si souvent à toi...
      Pensées tendres et douces...

      Supprimer
  5. Avec ce talent pour l'écriture tu dois avoir tous les hommes à ton petit doigt...
    Carmen

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est arrivé... Pourtant, j'ai l'impression de ne pas avoir accompli ma quête...

      Supprimer

Subscribe