Des fraises et de la crème fouettée

21:35

C'était une rencontre tout à fait par hasard. Du moins, c'est ce qu'il prétend. Je soupçonne qu'il passait par là, plus ou moins consciemment, pour me voir, mais je ne lui fais pas la remarque. Je suis heureuse de le voir. Nous allons donc manger ensemble puisque, de toute façon, nous y allions chacun de notre côté...

Le restaurant est moyennement rempli, il y a plusieurs personnes autour de nous. Banalités d'usage. Lui, assis en face de moi, qui me parle tout bas... Nous discutons, mais je ne suis pas à l'aise. Trop d'oreilles m'écoutent, trop d'yeux nous regardent...

Je voudrais être ailleurs, je voudrais que nous soyons seuls... Je réfléchis aux stupidités qui sortent, bien malgré moi, de ma bouche (j'ai toujours eu un talent particulier pour dire des âneries lorsque je suis mal à l'aise, comme si je devais à tout prix meubler le silence de peur que tout le monde entende la petite voix qui résonne à l'intérieur de moi et qui me supplie de dire quelque chose, pour le faire rire, pour avoir l'air spirituelle, pour désamorcer cette tension que je sens de plus en plus...) Je voudrais pouvoir me perdre dans le vert de ses yeux, en silence, le regarder, admirer son beau visage, sans rien dire et sans me sentir intrusive...

Je fixe sa bouche, qui avale goulûment sa nourriture, et je me prends à imaginer la douceur de ses lèvres... Il mange, et je vois, dans son visage, qu'il se régale... Je me demande si c'est le visage qu'il ferait si c'était ma peau qu'il dévorerait avec avidité. Fermerait-il les yeux ou les laisserait-il mi-clos pour que je puisse voir le vert de son iris à travers une forêt de cils longs à rendre jalouse une publicité de mascara? Sa langue lècherait-elle ses lèvres pour goûter ses baisers, comme elle le fait pour ne pas perdre une seule miette? J'ai envie de lècher ses lèvres pour, moi aussi, goûter au plaisir...

Je l'imagine en train de manger une fraise dont il a trempé le bout dans le la crème fouettée... Mieux, il me fait manger une fraise à la crème fouettée... Nous échangeons un baiser gourmand... C'est sucré, riche, et tellement doux... (Pourquoi les fraises à la crème fouettée sont-elle aussi excitantes?)

On remue à côté, et je reviens brusquement à la réalité... Je me rends compte que je n'ai pas suivi parfaitement la conversation... Je le regarde, un peu confuse. Il me sourit. J'imagine qu'il a remarqué ma distraction... Si seulement il savait à quoi je réfléchissais...

Nous réglons l'addition et promettons de nous revoir bientôt...



You Might Also Like

1 commentaire(s)

Subscribe